Quand le monde de la mode s’empare de Twitter

Quand le monde de la mode s'empare de Twitter dans Tendances fashion twitter

Que se passe-t-il quand la planète fashion s’empare de Twitter ?

Twitter, on ne parle que de ça. A un tel point, que même les fashionistas ont été séduites par ce nouvel outil web. Alors qu’on le reléguait aux flux d’informations en continu, aujourd’hui cette nouvelle plateforme de micro-bloggueurs affiche un petit côté fashion. C’est une véritable mine de bons plans pour dénicher ce qui est « IN » et ce qui est « OUT » et pour être toujours à l’affût des tendances. Et en plus on a l’impression de dialoguer en direct avec le petit monde de la mode.

Diane Von Fustenberg y révèle les musts de sa dernière collection, Rachel Zoe dit avoir envie d’un café Starbuck (so hype), Liberty London girl (célébrissime blogueuse outre-Manche) raconte avoir été déçue par la dernière édition du festival de Caochella en Californie.

A l’heure de l’hyperconnexion, des Iphones et des blackberries (je reviens de NY et je vous assure qu’il n’existe personne qui en soit dépourvu), raconter son dernier coup coeur mode ou annoncer l’ouverture d’une nouvelle boutique est de mise. Et Twitter se révèle un excellent outil : un moyen rapide de faire circuler l’info et faire monter le buzz. Une aubaine pour les maisons de couture qui retrouvent un nouveau moyen pour faire d’elles et faire de la comm.

Mais Twitter donne aussi une chance en termes de mode « pure ». Il ouvre les coulisses de la planète fashion et peut revendiquer un statut de « cool hunter ». Si une nouvelle tendance se lance à LA, elle fera ainsi très vite le tour de la planète. Certes, cela nous (je parle de la catégorie des fashion victims dont je fais partie) permettra de vite nous approprier de la nouvelle mode et aux journalistes fashion d’être toujours au courant de ce qui se passe aux quatre coins de la planète.

Ceci dit, la romantique qui est en moi, préférait quand le monde était moins connecté et moins rapide. Quand j’avais l’impression de dénicher de véritables tendances, d’acheter un vêtement que je n’aurais trouvé nulle part ailleurs. J’ai encore envie de flâner dans les rues et de tomber sur un nouveau magasin ou sur quelqu’un qui m’éblouit pour son attitude. C’est peut-être assez contradictoire en tant que blogueuse mais moi j’aime donner mon avis. ça sert aussi à ça une blogueuse, nan ?

Ps : quelques twit à suivre…

- London Liberty girl la blogueuse londonienne qui enflamme le web. twitter.com/LibertyLndnGirl

- The sartorialist pour les plus beaux looks twitter.com/Sartorialist

- Café mode pour être toujours connectés à une de nos blogueuses chouchou. twitter.com/cafemode

Laisser un commentaire