Fashion week : c’est fini avec les folles soirées au champagne !

Fashion week : c'est fini avec les folles soirées au champagne ! dans Tendances fashion 21m

Finies les folles soirées au champagne dans les lofts de Manhattan: la Semaine de la Mode Automne Hiver 2009-2010 démarre vendredi à New York sous le signe de l’austérité et de l’incertitude.

Défilés collectifs, réduction des modèles présentés et des invités : la semaine de la fashion week new-yorkaise s’adapte à la crise.

Du coup, les frais des défilés atteignant plusieurs centaines de milliers de dollars ne sont plus à l’ordre du jour. Stop aux locations d’espaces fabuleux, aux envois de cartons sensationnels, à l’embauche des mannequins, des maquilleurs et des coiffeurs les plus convoîtés, à l’organisation d’after-parties faramineux, etc. L’heure est à la frugalista attitude !

Même l’enfant terrible de la mode Marc Jacobs s’est mis au goût du jour et n’a invité que 700 personnes et une dizaine de bricoles lundi prochain, contre 2.000 la saison dernière… les restants partageront les look books qui leur seront (peut-être) envoyés.

Quant à Annette Lepore ou Anna Sui, elles se battent pour la survie des ateliers de couture de Manhattan, menacés de disparition à cause des coûts de l’immobilier et du phénomène de la délocalisation. En effet, l’industrie de la mode est vitale pour l’économie de New York : elle emploie plus de 175.000 personnes et représente des milliards de dollars en salaires et revenus chaque année. A tout ceux qui disaient que la mode est quelque chose d’éphémère: et toc !

Laisser un commentaire